0 'Comment bien configurer le pare-feu de son VPS Windows ?' dans la catégorie « Serveurs VPS » | Wiknity, le Wiki support collaboratif de Hebergnity.com

Comment bien configurer le pare-feu de son VPS Windows ?

Hebergnity > Documentation > Serveurs VPS > Comment bien configurer le pare-feu de son VPS Windows ?

Comment bien configurer le pare-feu de son VPS Windows ?

Article vérifié - rédigé par un membre de l'Equipe de Hebergnity.com


L'un des nombreux avantages d'un VPS est l'émulation. Grâce à ce service, il vous est possible de laisser en ligne 24h sur 24 votre serveur, qu'il s'agit d'un serveur de jeu, de radio, web, ou autres...


On vous demande cependant d'ouvrir les ports, le tutoriel suivant vous explique comment ouvrir les ports qui vous intéresse pour votre utilisation, et non tous les ports.

Effectivement, ouvrir tous les ports laisse ainsi la porte ouverte aux attaques, les pirates pourront accéder plus facilement à votre machine virtuelle.

Ce tutoriel a été réalisé sur un VPS sous Windows Server 2008. Le fonctionnement est le même sur les autres versions de Windows Server, cependant, les phrases ou l'emplacement peuvent être différentes.


Le tutoriel suivant vous permettra d'ouvrir deux ports, les ports 1000 et 1001.

 

Etape 1 : Accédez à "Pare feu Windows avec fonctions avancées de sécurité". Pour cela, dans la barre de recherche du menu Démarrer, recherchez "pare-feu".

Etape 2 : Quand la fenêtre est ouverte. Dans le menu de gauche, accédez à "Règles de trafic entrant".

Etape 3 : Dans le menu de droite, cliquez sur "Nouvelle règle".
Choisissez "Port" puis cliquez sur suivant.

Dans le premier champs, choisissez TCP, puis dans le second champs, entrez vos ports nécessaires (pour moi: 1000-1001) puis cliquez sur Suivant.

à savoir : dans l'exemple du screen, 5000-5010 autorisera les ports 5000, 5001, 5002, 5003... 5008, 5009 et 5010. Non pas 5000 ET 5010.

 

Etape 4 : Choisissez "Autoriser la connexion" puis cliquez sur Suivant.

Etape 5 : Sélectionnez les 3 cases puis cliquez sur Suivant.

Etape 6 : Donnez un nom. Je vais pour ma part lui donner le nom "TCP 1000-1001" (étant donné que j'ai autorisé les ports TCP 1000 et 1001).

Celle-ci apparaîtra dans le listing avec une case verte, pour signifier que la connexion entrante est autorisée.

 

Etape 7 : Retournez à l'étape 3, et recommencez, cependant, cette fois ci, choisissez UDP. Le reste ne change pas.

Etape 8 : Accédez cette fois-ci à "Règles de trafic sortant". Autorisez les trafics sortants en TCP et UDP avec les configurations précédentes.

 
 

La configuration est finie.
Votre VPS est configuré en sécurité.